Bashung, c’est pas de jeu, tu me fais pleurer…

Mais il est seul
Un jour
L’amour
L’a quitté, s’en est allé
Faire un tour
D’l’autr’ côté
D’une ville où y avait pas de places pour se garer.

Bashung a repris « Il voyage en solitaire » de Manset, comme un couillon je me le passe au travail et forcément, ce sublime refrain fait monter en moi frissons et larmes. C’est pas pratique, au bureau. Gérard et Alain, vous avez des prénoms à la con mais bon sang, tout ce talent, c’est pas humain.

~ par renaudbb sur 3 septembre 08.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :