Archive – With Us Until You Die – En écoute…

Grâce à Deezer, qu’ils en soient remerciés, il est possible de découvrir quelques dizaines d’heures avant sa sortie officielle le nouveau ARCHIVE intitulé « With un until you die ». Archive est un de ces groupes qui réussit, sans être tout au devant de la scène comme Muse ou Coldplay, à créer un engouement inversement proportionnel à leur exposition médiatique. Les fans, dont je suis, attendent leurs disques avec autant d’angoisse que d’impatience. J’écris ces lignes tout en écoutant pour la première fois les morceaux !

Archive - With Us Until You Die

Archive – With Us Until You Die

Les albums d’Archive ne sont jamais anodins, et leur contenu est toujours de qualité mais les styles et les chemins empruntés sont tellement variés que chaque amateur du groupe fait son tri. J’aime quelque chose comme 70% de la production du groupe, à toutes les époques. Controlling Crowds était pour moi le sommet du groupe, sachant que je suis (évidemment) à plat ventre devant « Again » et grand amateur des tous débuts.

Alors que donne cette nouvelle livraison ? Grandiose. Difficile de la positionner face à Controlling Crowds, qui est un chef d’oeuvre cohérent et qui a donné naissance aux concerts les plus incroyables qui m’aient été donné de voir. Mais « WUUYD » dispose d’une qualité unique dans l’oeuvre d’Archive : une sorte de foisonnement continu, une densité jamais atteinte, une cohérence dans la diversité qui rend l’écoute inépuisable. Plus le disque avance, meilleur il est (ce qui n’est pas la première fois chez Archive); il n’y a sans doute pas de sommet stratosphérique comme Collapse/Collide, mais une maîtrise permanente de leur propos. Le travail du son est époustouflant, bien davantage que sur tous les autres albums à l’exception des tous premiers qui étaient impressionnants sur ce registre. On sent que le disque a été peaufiné seconde par seconde par l’ingé son, et même à faible volume c’est un régal pour les oreilles.

Pour finir j’ai le sentiment que « WUUYD » est aussi un album qui peut rallier de nouveaux fans à la cause du groupe; il est un peu moins emphatique que les précédents, un peu moins radical et plus rock, sans céder pour autant un pouce de terrain sur la qualité de l’écriture. Pour moi, ce dernier album est une sorte de formule chimique parfaite. Vivement novembre en concert !

~ par renaudbb sur 24 août 12.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :